11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 06:00

800px-Stellenbosch vineyards

 

Rives qui croulez en parure afin d’emplir tout le miroir...


 

Dans le pays de l'Isle-sur-la-Sorgue en bonne compagnie.

 

Vins fins, fruits exquis, noix succulentes, fromages d'antan, pain séculier, conversations portées en art.

 

Que demander de plus ?

 

 

 

Aujourd’hui l’espace est splendide !
Sans mors, sans éperons, sans bride,
Partons à cheval sur le vin
Pour un ciel féerique et divin !

Comme deux anges que torture
Une implacable calenture,
Dans le bleu cristal du matin
Suivons le mirage lointain !  

Mollement balancés sur l’aile
Du tourbillon intelligent,
Dans un délire parallèle,

Ma sœur, côte à côte nageant,
Nous fuirons sans repos ni trêves
Vers le paradis de mes rêves !


 

 

(Charles Baudelaire, Le Vin des amants in Les Fleurs du mal, 1857)

Published by carnets-atlantiques.eu - dans Littérature
commenter cet article

commentaires