14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 07:00

image001-copie-3.jpg

 

I don't act, anyway...

 

 

Il y a des moments où je fais vraiment une tête à la Buster Keaton.

 

La mécanique générale de la régression massive à tous les étages commence à sérieusement me fatiguer.

 

L'autre jour, il pleuvait sur la grande ville - et il pleut souvent ces temps-ci.

 

Au téléphone, juste avant la nuit noire, avec un ami qui avait envie de me parler : le travail, les impôts, les taxes, les re-impôts, la droite, la gauche, la fausse, la vraie, la bourse, l'€, la modernité, l'argent, la banque, le chômage, l'usine, l'âge du chaume dans nos campagnes, la démocratie, les pauvres, les misérables, les indigents, les démunis, le peuple, les masses, les humiliations, les machines hyperconnectées, les esprits en berne, la retraite, la rue en émoi et la vie en bière, puisqu'on réclame la mort partout, on a fait le tour de tous les empêchements possibles, imaginables, et bien réels. 

 

Mon ami a pilé net : gros carton sur l'autoroute des maux.

 

- Je viens de découvrir un superbe court-métrage qui a obtenu plusieurs Oscars. Tu devrais aimer !

 

Combiné téléphonique au repos, whisky délivré de l'alambic, je suis allé voir de plus près.

 

Une merveille d'intelligence que cette quinzaine de minutes en trois dimensions. Le personnage, M. Morris Lessmore, son patronyme, simplet en anglais, OK, je l'ai en effet bien aimé, qui va œuvrer à sauver les livres de la bibliothèque mondiale après le déluge dévastateur. Il est un peu moi d'une certaine façon, ce petit homme au canotier et à la veste de la Nouvelle-Orléans. Sauf que je ne suis pas petit et que je porte pas le chapeau.

 

Grâce à la machine magique, j'ai revu le court-métrage d'animation deux fois. Par la fenêtre ouverte, la pluie ayant cessé, le vent a tourné les ailes du dictionnaire jusqu'à la lettre K. C'est l'une de mes chéries au cœur de l'alphabet grec, cyrillique et latin : une lettre ouverte comme l'œil tout nostalgique de M. Morris.

 

 

 

(William Joyce et Brandon Oldenburg : The Fantastic Flying Books Of Mr. Morris Lessmore, Moonbot Studios, 2011)

 

 

 

Published by carnets-atlantiques.eu - dans Art
commenter cet article

commentaires