8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 17:00

764px-VOLTAIRE_Lettre_sur_la_Commerce_Anglois_1735-10.jpg

 

 

Prouvez-moi que vous n'êtes pas religieux. Qu'aucune superstition ne vient entraver votre libre arbitre. Que la parole sort de votre bouche de sa propre nécessité.

 

Comment ? Tel n'est pas le cas ? Qui plus est, vous comprenez bien être le jouet éternel d'influences néfastes que vous ne pouvez écarter ?

 

Le médecin urgentiste que je suis vous prescrit la lecture (ou la relecture...) des Lettres philosophiques du maître électrique entre tous, Voltaire.

 

Souverain bien et paix de l'âme garantis.

Published by carnets.atlantiques.over-blog.com - dans Littérature
commenter cet article

commentaires