4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 07:00

Calle dello Squero (Venise) (5020244430).jpg 

 

Sur le canal doré en compagnie de trois sternes.

 

L'an neuf. Parfait. Je relis :

 

« Je déteste autant de suivre que de conduire.
Obéir ? Non ! Et gouverner jamais !
Celui qui n’est pas terrible pour lui, n’inspire la terreur à personne :
Et celui seul qui inspire la terreur peut conduire les autres.

 

Je déteste déjà de me conduire moi-même !
J’aime, comme les animaux des forêts et des mers,
À me perdre pour un bon moment,
À m’accroupir ; rêveur, dans des déserts charmants,
À me rappeler enfin, moi-même, du lointain,
À me séduire moi-même – vers moi-même. »

 

Ah !, le voici qui file d'un pas ardent vers la pointe sous l'azur.

Published by carnets-atlantiques.eu
commenter cet article

commentaires