27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 06:00

774px-Sbgzhonzan1.jpg

 

 

Blanc tourbillon dans le studio.

 

Oui, on le sait depuis longtemps, le nucléaire, c'est dangereux. 

 

Japon, Japon, entre tradition et ultra modernité...Tout ça pour ça...

 

Les premières fleurs du rosier écloses dans le jardinet. Primum tempus. Comme souvent lorsque je me trouve ici, dès le lever, j'enfile mon vieux kimono de soie bleue au grand dragon. Chaleur en hiver, fraîcheur en juin. Mien vêtement parfait pour travailler - paletot idéal.

 

À tâtons, mes mains se promènent sur les étagères. Tiens, Le Recueil de la falaise verte, kôans et poésies du bouddhisme zen. Voyage transculturel à travers les paysages mentaux extrêmes de la Chine vers le Japon. C'est exactement ce qu'il me faut à l'instant.

 

Ah ! Toujours je vais seul, toujours je marche seul.

 

D'accord.

 

Tout passe, tout ne lasse pas obligatoirement, tout est éphémère.

 

OK.

 

Un petit tour du côté du Néant.

 

Mais non, point de vue, le monde n'est pas lamentable et mélancolique.

 

Question de méthode.

 

Longévité. Au début de chaque année, je me félicite longuement jusqu'au sommet de la tête. Je me félicite, je me félicite de cet état.

 

Allez !

 

Comme vastes et étendues sont les eaux du fleuve Jaune !

 

Ce matin, je suis ce fleuve qui jaillit de la falaise.

 

 

(Maryse et Masumi Shibata, Le Recueil de la falaise verte, Albin Michel, collection Spiritualités vivantes, 2000)

Published by carnets.atlantiques.over-blog.com - dans Saisons
commenter cet article

commentaires