17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 14:30

354px-LaBoetie001.jpg

 

Noël approche à grandes enjambées, vos amis aussi et vous ne savez, au fond, si ce sera la joie ou la corvée des retrouvailles.

 

Quel cadeau lui offrir au pied du beau sapin ?, se demande-t-on en épluchant le tombereau de catalogues qui remplace ces jours-ci le précédent dans la boîte aux lettres.

 

Ne cherchez plus, courez chez votre libraire adoré (on me dit qu'il existe encore d'authentiques libraires -pour combien de temps ?) et glissez dans un emballage de circonstance ce présent indémodable : Le Discours de la servitude volontaire rédigé en 1549 par Étienne de La Boétie, la grande amitié de Montaigne.

 

Et, en place des cantiques, entonnez, a cappella si c'est votre désir, ce refrain entraînant : « Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. »

Published by carnets.atlantiques.over-blog.com - dans Saisons
commenter cet article

commentaires