14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 07:00

Onze_Menus_Menu_barbare.jpg

 

Le sujet matériel de la gastronomie est tout ce qui peut être mangé...

 

 

Musique, fête, saveurs.

 

J'ai toujours eu un appétit barbare. Seul et en partage.

 

De la malle hivernale, j'extrais ce menu pour les amis encore fluets bientôt repus :

 


 

Caviar frais

 

Consommé à la parisienne

 

Pâté de foie capitoline


Croustades Talleyrand

 

Timbales Lucullus

 

Truites en gelée

 

Dos de rougets à la provençale

 

Buisson d'écrevisses au champagne

 

Cailles aux raisins

 

Suprême de poularde au jus

 

Lièvre à la royale

 

Filet de boeuf financier

 

Noisettes de pré-salé Rossini

 

Chevreuil sauce chasseur

 

Salade russe

 

Plombière glacée

 

Ronde des fromages

 

Délices de Saint Honoré et Paris-Brest

 

Fruits des tropiques


 

Vins fins et liqueurs


(Pommard, Chambertin, Angélus, La Lagune, St John Commandaria, Moët & Chandon, Isle of Jura)


 

 

Plus tard, devant les braises, Mozart au piano, je goûterai de l'eau fraîche à un gobelet de terre cuite...


 

(Jean Anthelme Brillat-Savarin, La Physiologie du goût, Flammarion, 2009)

Published by carnets-atlantiques.eu - dans Art
commenter cet article

commentaires