11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 07:00

 

 

Qu'est-ce qu'on rigole !

 

 

La gare, les gares.

 

À Nantes où je vais donner une de ces conférences dont j'ai le secret, des badauds, grâce à une sono ambulante, s'improvisent danseurs de rue au rythme plus qu'entraînant du tube-happening désormais planétaire mis en scène par l'auteur-compositeur américain Pharrell Williams, Happy.

 

La joie – communicative – de l'ensemble contraste singulièrement avec les manchettes journalistiques pré-pascales qui, toutes, tirent une tronche de six pieds de long.

 

Shakespeare à l'ordre du jour. Je sais que tout à l'heure dans l'auditorium, après un ballon de muscadet, je vais ouvrir une vaste parenthèse. Je parlerai un peu d'Éphèse et beaucoup du magister William.

 

Allons gaiement : « Petite chère et grand accueil font joyeux festin ! »

Published by carnets-atlantiques.eu - dans Saisons
commenter cet article

commentaires